BAM!

De nouveau, on regarde, de notre micro-distance, l’Amérique qui risque de s’entre-déchirer dans la violence domestique; et on se gratte la tête.

Sur le site du trompettiste Nicholas Payton, sur Twitter, un même slogan revient qui expose dans le minimum de mots ce paradoxe effrayant:

ScreenClip

Quel rapport avec un blogue musical? Qui plus est un blogue musical aux tendances audiophiles?

La musique noire vit le même paradoxe. La musique pop américaine s’est construite une identité à travers la musique black. Le jazz, le blues, le gospel en sont la chair et le sang, comme la mélodie et le rythme en sont l’ossature. Retirer ses ingrédients black de la musique pop américaine et il ne reste rien de distinctif; que l’insignifiance.

Mais…

Les acheteurs nantis que se payent des rééditions à 70$ des enregistrements fifties Blue Note sur vinyle 200g, qu’ils font jouer sur des systèmes de son hors-prix, savent-ils tout ce que ces musiciens ont supporté comme racisme ordinaire et institutionnalisé toute leur carrière? Que le Black – que l’artiste, en général d’ailleurs – lui donne la chair et le sang de son entertainment pour un prix ridicule, et que l’argent continue aujourd’hui de tomber dans les poches de ses vrais maîtres?

Au moins, soyons conscients de ce paradoxe.

Quel est le BAM du titre? Est-ce la bruit qu’a fait l’arme de Zimmerman ce soir-là en Floride? Non. C’est un appel de Nicholas Payton, à rebaptiser le jazz pour en chasser l’histoire violente. B.A.M. est un hashtag et un acronyme pour Black Americain Music. Je vous invite à lire son entrée de blogue:

#BAM For Dummies . . .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s