L’album de l’année au Québec? (Belle) surprise!

Le FELIX de l’album alternatif ET de l’album de l’année (selon la critique)?

Tout le monde attendait SERGE FIORI…

Surprise… surprise… À quelques jours de la sortie du nouvel album de sa formation CHOCOLAT, JIMMY HUNT récompensé pour sa superbe MALADIE D’AMOUR

Voici le commentaire que nous avons publié le 23 janvier dernier:

Jimmy Hunt – Maladie d’amour

Dès que j’ai entendu « Nos corps » à Plaisirs Therrien (Espace Musique) un après-midi il y a quelques semaines, j’étais accroché à ceJimmy Hunt dont j’avais lu le nom mais que je ne connaissais pas.  Voix falsetto, texte futé dans sa poésie élusive, petite mélopée parfaite qui nous ramène les eighties dans ce qu’elles avaient de mieux à offrir (synthés vintage, guitare fuzzée pleine d’échos, beat qui fait dodeliner de la tête), Jimmy Hunt sait insuffler d’ambiances ses rêveries. À mon retour, j’étais trop heureux de voir l’album sur l’excellent site Bandcamp, où je pouvais tester plus avant la chose avant de consommer. Vous devriez immédiatement faire la même chose. Quand j’ai écouté Antilope, la pièce qui ouvre ce Maladie d’amour, j’ai avalé la mouche, l’hameçon et la ligne sans me poser plus de questions!  Un disque parfait à savourer en couple, avec sa dégaine nonchalante mais futée, ses petites touches psychédéliques, et toujours ces textes crus mais avec plein d’esprit! Et une sorte de sensualité moqueuse sous-jacente que ma blonde goûte autant que moi. Beaucoup plus de perles que de pièces moyennes: excellente Marie-Marthe, qui a du Gainsbourg dans le nez; un hommage au grand poète Christian Bobin dans un délire electronica-rock (« Je ne comprends pas tout ce que tu écris/Mais le Dieu dont tu parles est ici aujourd’hui »); la très jolie pièce-titre, un folk rêveur que n’aurait pas renié Nick Drake.  Sans oublier Un nouveau corps, qui ferme l’album avec un texte assez salaud, sur des nappes de claviers à la Tomita (je vous le jure) et une 6-cordes campagnarde. Magnifique travail d’un bidouilleur beaucoup plus futé que la moyenne…

On court vite l’acheter sur Bandcamp!

SVP pas de pénicilline pour Jimmy Hunt et son remarquable réalisateur Emmanuel Ethier.

Publicités